LA COMPAGNIE

La Compagnie Corps et Âmes est une association consacrée à la création, la production et la diffusion de spectacles vivants.
Créée sous l'inspiration de la comédienne Clémentine Stépanoff pour promouvoir des textes profonds et engagés, elle a pour but de porter différents spectacles à thèmes historiques, spirituels, littéraires, poétiques et musicaux.
Elle est constituée d'une équipe administrative et d'une troupe d'artistes associés, comédiens, chanteurs, musiciens...

Elle développe différentes formes artistiques tels que les récitals poétiques et musicaux : le spectacle Edith Stein, un chemin vers la joie, la lecture-concert Les Chansons de Bilitis, poésie de Pierre Louÿs et musique de Debussy, le récital Interlude spirituel mêlant texte et musique sacrée, ou encore la performance Fraternité, le cri des silences, un retour à la poésie.

Elle participe également à la diffusion et à la coproduction de plusieurs pièces de théâtre historiquesLouise Michel la louve d'Alain Duprat, L'Antichambre de Jean-Claude Brisville ; et de spectacles musicaux tels que Clara et Robert Schumann, jusqu'à la tombe et au-delà, et Adèle, l'audace d'une missionnaire.

Autre corde à son arc, elle a produit un album de chansons françaises et prépare plusieurs concerts.

La Compagnie Corps et Âmes est soutenue et subventionnée par l'établissement territorial Vallée Sud - Grand Paris, en particulier pour le Festival d'Avignon

Mentions légales : cliquer ici


Camille Lorthiois
Membre fondatrice, présidente de la Cie

Bruno Martin
Membre fondateur, secrétaire-trésorier de la Cie, auteur-compositeur

Clémentine Stépanoff
Membre fondatrice, comédienne, chanteuse

Jean-Sébastien Mevel
Membre fondateur, administrateur de la Cie

Roland Magnabosco
Compositeur et coach vocal

Yuko Ono
Pianiste

Pierre Hentz
Comédien, chanteur, auteur-compositeur

Annick Roux
Comédienne, chanteuse

Marys Santini
Auteur-compositeur, interprète et comédienne

Gabrielle Speggiorin
Comédienne
Pierre Hentz
Comédien, chanteur, auteur-compositeur
Il a été l'interprète au cours de ces dernières années des spectacles suivants : Prévert à tout bout d'champ (Florilège de chansons et de textes de Prévert), Prévert, Hugo, Aragon, La Fontaine, et... les ''Zôtres'' (Chansons et textes).
Le Souper de J.C. Brisville (rôle de Fouché), L'Antichambre de J.C. Brisville (rôle du Président Hénault), La Jeune fille Violaine de Claudel (rôle du père). La Controverse de Valladolid de J.C. Carrière (rôle de Las Casas), L'Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le Jeune, dans la pièce de J.C. Brisville (rôle de Descartes), Mauprat de George Sand (rôle du Chevalier Mauprat) avec J.P. Zennacker. Et dans un tout autre registre : Feu la mère de Madame de Georges Feydeau (rôle de Lucien).
Il est aussi l'interprète (textes et chansons) des six récitals littéraires et musicaux :
Plongée littéraire et musicale dans la Grande Guerre, Clara et Robert Schumann et leurs Amis Romantiques, Prévert et la Musique Classique de son Temps, André Malraux ou les Aventures Humaines, Chateaubriand et Napoléon ou L'Enchanteur à l'ombre de l'Aigle en compagnie de la pianiste classique Sylvie Carbonel et Chevauchées, galops et pastorales avec le pianiste Daniel Propper.
Son nouveau spectacle : Blanches ou Noires, Chansons Miroir où il reprend des chansons du répertoire de Montand, Anne Sylvestre, Reggiani, Mouloudji... et ses propres chansons...
Camille Lorthiois
Membre fondatrice, présidente de la Cie
Actuellement attachée de presse chez Artège, elle met son enthousiasme et son dynamisme dans tout ce qu'elle entreprend. Elle a été en charge du lancement du Café Joyeux de Paris, entreprise qui veut remettre les personnes porteuses de handicap mental au cœur de nos villes et de nos vies en leur proposant un travail. Auparavant, elle a travaillé plusieurs années dans la collecte de fonds pour financer des projets porteurs de sens. Avec un goût prononcé pour l'art en général et pour le théâtre en particulier, elle a suivi des cours de théâtre pendant 2 ans.
Elle est relais de relation publiques pour des spectacles auprès de son réseau.
Roland Magnabosco
Compositeur et coach vocal
Ancien petit choriste, il découvrit vraiment la beauté de la musique à onze ans. au point de désirer très vite composer à son tour ce qu’il fit à seize ans avec un Prélude pour piano qui étonna son professeur de musique. Étudiant à Paris dans les années 1964-1969, il est repéré par son chef de choeur et se lance dans la direction de chorale avant de suivre, à 25 ans, une formation à l'Institut de musique liturgique de Paris. Aussitôt, il se met à composer pour chœurs, encouragé par le futur Mgr J.M. Lustiger à travers plusieurs projets.
Son parcours de conseiller en Développement des Organisations, mené parallèlement, ne ressemble guère à celui d'un musicien professionnel. Son œuvre musicale est pourtant loin d'être négligeable. Il a écrit des pièces orchestrales courtes souvent inspirées de l'Ecriture. Il est à l'aise aussi dans des pièces plus longues, comme ce Temple qui retrace la quête du peuple d'Israël. Il aime employer des codes musicaux et instrumentaux facilement reconnaissables : cuivres pour exprimer drame et grandeur, cordes pour l'âme, percussions pour détailler les rythmes de l’être...
En 1992, il a composé une Symphonie Psalmique - interprétée plusieurs fois par l'Orchestre des Solistes de Versailles - dont le lyrisme du second et l’allégresse du troisième mouvement ne sont pas sans rappeler B. Martinù, A. Honegger et B. Bartók. On lui doit encore un Magnificat pour cinq voix mixtes, inspiré de modes grégoriens, ainsi qu'une centaine de chants liturgiques ou de concerts spirituels, des pièces instrumentales et symphoniques pour le concert, le cinéma et le théâtre.
Il est également un coach vocal (chant et théâtre) dont la rigueur mêlée d'humour est efficace et appréciée.
Bruno Martin
Membre fondateur, secrétaire-trésorier de la Cie, auteur-compositeur
Il a baigné très tôt dans l'univers de la poésie, de la musique et particulièrement de la chanson. En parallèle d'un métier d'ingénieur, il a accompagné des centaines de soirées amicales et de temps spirituels, dans des styles et des langues extrêmement divers, voire franchement exotiques.
Il a beaucoup appris des plus grands : la légèreté de Trenet, la poésie d'Aragon, les arrangements aériens de Brian Wilson et d'Alain Féral, la grandeur de Bob Dylan, le mystère de Leonard Cohen, et tant d'autres... que la foule des non-cités nous pardonne.
Il a écrit une quinzaine de chansons d'amour, qui jouent dans les prairies de l'insondable jardin du couple. Cinq d'entre elles sont actuellement interprétées par Clémentine Stépanoff, qui leur offre sa voix et sa présence.
Jean-Sébastien Mevel
Membre fondateur, administrateur de la Cie
Après une formation dans les domaines du commerce et de la finance, il décide, en 1994, de monter sa propre compagnie de théâtre avec laquelle il créera une dizaine de spectacles dont L'indien cherche le Bronx (Horovitz, m.e.s M.O. Cayre, 1995), Le Chandelier (Musset, m.e.s M.O. Cayre, 1996), Savannah Bay (Marguerite Duras, m.e.s C. Sermet, 1998), Les Misérables (Victor Hugo, m.e.s. Denis Llorca, 1999-00), Falstaff (d'après Shakespeare, m.e.s. Claude Brosset, 2000), Premier Combat (Jean Moulin, m.e.s. Jean-Paul Zehnacker, 2001), Bonne Nouvelle sur les Boulevards (Festival musical, 2003), Gainsbourg avant Gainsbourg (co-auteur, 2013)... Auteur (Théâtre, court métrage) et (à ses heures) réalisateur, il est également administrateur depuis 2008 des Cours et de la Compagnie Acquaviva. Il a également travaillé dans les domaines du cinéma et de l'audiovisuel durant quelques années en tant qu'administrateur et assistant de production.
Il intervient auprès d'une dizaine de compagnies de théâtre, de danse ou de musique Contemporaine, dans l'accompagnement de leurs projets, tant sur Paris que sur Avignon où il est régulièrement présent depuis 1998. En 2017, il crée sa structure de gestion des payes « Le 30ème du mois ». Plus d’une quarantaine de Compagnie y sont aujourd’hui affiliées.
Annick Roux
Comédienne, chanteuse
Au théâtre, on a vu Annick Roux dans une trentaine de pièces aux côtés de Jean le Poulain, Robert Hirsch, Bernard Blier, Pierre Mondy, Roger Pierre, Jacques Mauclair, Darry Cowl, Annie Cordy, Michel Galabru, Robert Manuel, Jacques Martin, Daniel Prévost, Odette Laure…
Ecrites par Anouilh, Ionesco, Garcia Lorca, Shakespeare, Jules Renard, Molière, Labiche, Colette, Henry Miller, Pierre Charras…
Elle a joué pour la Comédie-Française le rôle de Julie Follavoine dans On purge Bébé de Feydeau, mise en scène par Jean-Christophe Averty avec qui elle a aussi beaucoup tourné.
À la télévision elle a été dirigée entre autres par Edouard Molinaro, Marion Sarraut, Joyce Bunuel, Maurice Cloche, Jeannette Hubert, Claude Loursais, Louis Grospierre, Jacques Tréfouël, Nicolas Gessner, Claire Devers… et au cinéma par Maurice Pialat, Gérard Oury…
Après Le Sac de Marianne de J.L. Guitard, mise en scène de Henri Courseaux au Forum Léo Ferré, elle a joué Arsinoé dans Le Misanthrope de Molière monté par Claire Guyot au XXème Théâtre à Paris, deux festivals d'Avignon et en tournée.
Elle a consacré un spectacle : Ça tourne pas rond à Francis Blanche.
Et espère promener longtemps un spectacle Brassens avec Yves Uzureau, conçu par J.P. Liégeois : Ces chansons qui sont nées quelque part.
Marys Santini
Auteur-compositeur, interprète et comédienne
Auteur mélodiste interprète, elle donne de nombreux récitals, où se mêlent ses compostions et des reprises. Sa chanson Sahara Sarabande, a été enregistrée par Isabelle Aubret, (titre n°1 de l'Album 2006). Elle est la créatrice et l'interprète des chansons du spectacle littéraire et musical Chateaubriand et Napoléon ou l'Enchanteur à l'ombre de l'Aigle. Elle a également écrit un répertoire jeune public.
Elle a interprété de nombreuses lectures publiques dans le cadre de Lire en Fête, du Printemps des poètes et de Théâtre à dire à Paris.
Elle a joué notamment dans Casanova chez Sylvia de Romaric Maucoeur et dans La Ballade de Reading d'Oscar Wilde, et Sganarelle ou le cocu imaginaire de Molière.
En 2012, elle a interprété le rôle de Mme de Sotenville dans Dandin ou le mari confondu de Molière et a participé à la création de Viens voir les comédiens un spectacle de Théâtre et Chanson sous la direction de J.P. Zennacker.
En 2013, elle poursuit sa collaboration avec J.P. Zennacker dans le spectacle Résistants ! scènes et textes portant sur la seconde guerre mondiale.
En 2016, elle interprète un rôle masculin, celui de Trivelin dans La double inconstance de Marivaux, au Théâtre du Riscochet Paris.
Gabrielle Speggiorin
Comédienne
Formée au Conservatoire de Genève et à l'école de Théâtre Gérard Philippe à Grasse, Gabrielle a travaillé à Marseille avec différentes compagnies dans le registre de la commedia dell'arte, et des pièces classiques de Molière...
A partir de 2011, elle rejoint la région parisienne et intervient en tant que clown à l'hôpital, auprès des enfants malades et des personnes âgées. En 2017, elle rejoint le Théâtre de l'Arc-en-ciel et interprète Ubu roi dans leur dernière création sur l'histoire du théâtre.
Clémentine Stépanoff
Membre fondatrice, comédienne, chanteuse
Elle s'est formée à l'art dramatique auprès d'acteurs de la Comédie Française et de professeurs de l'Académie des arts de Minsk en Biélorussie, ainsi qu'au conservatoire du XIXe pour le chant lyrique et la variété.
Sur scène, elle a interprété notamment Dona Ana dans Don Juan de Tolstoï, Eriphile dans Les Amants Magnifiques de Molière, Ondine de Giraudoux, La Douce de Dostoïevski, Brita dans La Mariée Couronnée de Strindberg, Aricie dans Phèdre, Mme Popova dans L'Ours de Tchekhov. Elle a également participé à plusieurs créations contemporaines : Tous les autres s'appellent Ali de Fassbinder, Le Battement des heures du dramaturge iranien Mehdi Javanbakht et Gore de l'argentin Javier Daulte.
Elle a travaillé sous la direction d'Emmanuel Desgrées du Loû, Alain Ubaldi, Diane de Segonzac, Guila Clara Kessous, Lucas Olmedo, Laëtitia Richard, Céline Bédéneau, Pierre Hentz, Robert Hossein, et dernièrement en coaching avec Denis Lavant.
Clémentine se passionne pour les rôles historiques. Elle a déjà incarné Marie-Antoinette dans Les enfants du Temple, Clara Schumann puis Louise Michel, dans les pièces d'Alain Duprat, Julie de Lespinasse dans L'Antichambre de Brisville, ou encore Adèle de Batz de Trenquelléon, Marie Curie... Elle a traduit les poèmes d'Edith Stein et les interprète dans un récital poétique et musical.
Au cinéma elle a eu le prix du meilleur rôle féminin dans le long métrage Featherman, un dénommé homme plume.
En 2018, Clémentine Stépanoff fonde la Compagnie Corps et Âmes et enregistre un premier album de chansons de Bruno Martin.
En savoir plus : http://www.clementine.stepanoff.com/
Yuko Ono
Pianiste
Après avoir terminé ses études et obtenu le diplôme du Conservatoire Kunitachi à Tokyo, Yuko Ono commence à enseigner le piano en école musique. Par la suite elle se produit en récital.
Elle s’installe à Paris en 2003. Elle y étudie avec Geneviève Ibanez et Françoise Levéchin à Scola Cantorum de Paris et obtient le diplôme de piano d’accompagnement. Elle étudie également l’interprétation du Lied allemand et la mélodie française dans la classe de Françoise Tillard. Elle se perfectionne par la suite auprès de Philippe Riga au Conservatoire Royal de Bruxelles en piano d’accompagnement et auprès d’Alexandre Gurning au Conservatoire royal de Mons pour le déchiffrage où elle décroche le Master de piano d’accompagnement.
Elle accompagne le choeur Jubilo Canto depuis 2012, participe à des ensemble musicaux et donne des concerts. Elle se produit en récital et en qualité d’accompagnatrice de nombreux solistes du chant dont Carole Moneuse en France et Belgique.
Elle travaille avec la comédienne Clémentine Stépanoff et ainsi accompagne le spectacle Edith Stein, Sous le signe de la Croix, tantôt à l'orgue tantôt au piano ; et participe au spectacle Robert et Clara Schumann jusqu’à la tombe et au-delà à Levallois-Perret.